Archive mensuelle de mars 2010

Curry de poisson à ma façon

INGREDIENTS pour 4 personnes:

  • 600 g de cabillaud
  • 80 cl de lait de coco soit environ 2 briques (vous pouvez en mettre moins si vous voulez que cela soit moins crémeux)
  • 1 c. à soupe de curry en poudre, un peu de curcuma,
  • 200 g de pois gourmands (vous pouvez prendre des pois gourmands surgelés en fonction de la saison)
  • 400 g de riz basmati à cuire soit au « rice cooker » soit dans de l’eau mais avec quelques graines de cardamome que vous aurez ouvertes ou des filaments de safran, selon votre goût, les deux vont très bien avec la recette!

 

  •  Coupez le poisson en morceaux.
  • Lavez les pois gourmands. Les cuire à la vapeur environ 15 minutes pour qu’ils restent croquants.
  • Mélangez le lait de coco avec le curry et le curcuma, puis portez doucement à ébullition pendant 5 minutes. Salez, poivrez selon votre goût.
  • Préparez le riz: soit au rice cooker soit dans une casserole, couvrez-le d’1 cm d’eau, de trois graines de cardamome que vous aurez ouvertes, puis portez à ébullition, couvrez et baissez l’intensité du feu au minimum. Le riz va cuire doucement et absorber l’eau.
  • Au moment de servir, réchauffez doucement le curry au lait de coco et faites pocher les morceaux de poisson 5 mn.
  • Servez le poisson et la sauce avec le riz nature et les pois gourmands.

Grande marée

Après quelques jours de beau soleil, le printemps semble moins vigoureux. Il s’autorise une pause mais la végétation change de jour en jour, pas de répit. Les grandes marées seront là dès demain avec un beau coefficient de 110 à 112 pour mercredi. Le coefficient détermine la différence d’hauteur d’eau entre la basse mer et la pleine mer. Le maximum est de 120, jamais atteint! Le cycle d’une marée est de 6 heures pour descendre avec une étale (partie fixe de la marée) de 15 minutes maximum. Le jusant est le moment où la mer descend et le flux ou flot celui où elle monte. L’Estran est la partie découverte par la marée descendante. Le cycle des marées est déterminé par le cycle de la lune par attraction.

Le printemps est là!

Première semaine de printemps, nos bateaux sont en mer. Les journées sont belles, les pêches aussi. L’eau se réchauffe petit à petit et le bar revient chasser sur ses terres. Les pontes des poissons sont terminées, ils vont pouvoir retrouver des forces et une belle consistance. C’est toujours un moment délicat pour eux, ils sont toujours fatigués et amaigris après ce moment. Le printemps, c’est vraiment la période du renouveau. Nous allons voir partir bientôt les poissons d’hiver, préférant les zones adaptés à leur comportement durant ces périodes de printemps et d’été. Il y a bien une transhumance dans le poisson, un peu comme la grande migration des gnous entre le Kenya et la Tanzanie.

Le cimetière des éléphants

Ce mythe mentionné par David Levingtsone et par Henri de Monfreid a alimenté nos lectures, nos rêves, nos croyances. Pêcheurs, nous avons aussi un « cimetière des éléphants », voir disparaître un bateau, le voir prendre le large de façon définitive. C’est une page qui se tourne avec la mise à la casse d’un de nos bateaux, le Zeïde. Il a quitté le port de Saint Guénolé pour aller se faire démonter à Lorient. Nous n’aimons jamais voir un bateau partir.

Visite d’un chef

Christophe Hay, le chef de l’hôtel de sers, un 5 étoiles parisien, est venu nous rendre visite à Saint Guénolé ce mercredi. Il a assisté au débarquement de nos pêches et admiré le paysage du haut du phare d’Eckmühl à Penmarc’h.




La tête dans les nuages |
Crêperie LE PALAIS |
restaurantlafeschotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saveurs de goût et arômes v...
| L'atelier de Seb et Julie
| resolutionbio