Archive mensuelle de mai 2010

CUISSON des ARAIGNES ET TOURTEAUX

Plongez vos crabes les pattes vers le bas, dans une cocotte remplie d’eau froide salée de manière à ce qu’elles soient entièrement recouverte.

Portez à ébullition et laissez cuire pendant 15 minutes pour les araignées et 25 minutes pour les tourteaux.

C’est du propre!

Notre armement de pêche s’est engagé à ramener au port les déchets captés en mer. La mer propre est dans notre nature! Mais combien faut-il de temps au temps afin que les déchets jetés en mer disparaissent définitivement? Nous ramenons une moyenne de 1000 kg par bateau. Les déchets sont déstabilisants pour le milieu halieutique.

Durée de biodégradabilité:

  • 2-4 semaines: Papier toilette, sacs en amidon de maïs
  • 6 semaines: Journeaux
  • 1-5 mois: Boîtes en carton, trognon de pomme, gant de coton, brique de lait
  • 3-14 mois: corde de coton, photos, emballages, allumettes
  • 1-3 ans: Bois, mégot, couche biodégradable, gant de laine
  • 5 ans: chewing-gum
  • 13 ans: Bois peint
  • 50 ans: Conserves, récipients en polystyrène, chaussure en cuire
  • 80 ans: Bouée en polystyrène
  • 200 ans: Canette en aluminium
  • 400-500 ans: Couches jetables, compresses, tampon, emballage plastique
  • 600 ans: Fil de pêche et filet nylon, piles, mercure
  • Indeterminé: Verre 

La pêche à pied, mais pas n’importe comment

Les vacances arrivent, les beaux week end aussi, c’est l’occasion de partir à la pêche à pied. Une activité particulièrement prisée le long de nos côtes, c’est aussi l’occasion de partir en famille pour une découverte pédagogique de la faune et de la fore. Cette activité, si elle est pratiquée sans connaissance de la règlementation et des bonnes pratiques, peut contribuer à la fragilisation de la biodiversité. Afin de permettre la pérennisation du plaisir de la pêche à pied et préserver la biodiversité littorale, nous devons observer une pratique respectueuse de la règlementation (taille de capture, périodes de pêche, qualité sanitaire…) Il faut également appliquer les principes de respect de la ressource en remettant en place les cailloux retournés, ne pas prélever les femelles porteuses d’oeufs etc. La pêche à pied est permise toute l’année du lever au coucher du soleil, elle doit être pratiquée à la main. Il est interdit d’utiliser masque, tuba et combinaison de plongée.

Nos conseils:

  • Choisissez bien votre lieu de pêche et votre moment.
  • Informez-vous sur les horaires des marées et sur les coefficients.
  • Regardez les prévisions météo.
  • Renseignez vous sur la qualité sanitaire des eaux du site où vous souhaitez pêcher.
  • Renseignez vous auprès des locaux sur les éventuels dangers des lieux de pêche.
  • Prenez connaissance de la règlementation (Tailles des coquillages, périodes…)
  • Ne récoltez que les quantités nécessaires à votre consommation.
  • Ne ramassez que les coquillages et mollusques vivants, de taille règlementaire en laissant les plus petits grandir.
  • Respectez quelques règles élémentaires d’hygiène, dès que la température ambiante s’élève, les micro-organismes se multiplient en quelques heures.
  • Placez vos coquillages au frais le plus tôt possible après la cueillette.
  • Replacez les cailloux.
  • N’utilisez que les outils les plus sélectifs possibles (par exemple une griffe plutôt qu’un rateau).
  • N’abandonnez pas vos déchets.
  • Ramenez les déchets trouvés sur la plage.

Petit tour de la planète gastronomique

1er. Le restaurant danois Noma situé au port de Copenhague dans un entrepôt était désigné meilleure table de la planète par la revue britannique Restaurant Magazine. Noma est consacré pour la première fois en tête de cette liste des 50 meilleurs restaurants du monde, établie par 800 critiques et experts gastronomiques internationaux. Ce succès couronne la créativité du Danois René Redzepi, 32 ans, embassadeur de la cuisine nordique, cuisine composée d’ingrédients locaux et de saison.

2ème. El Bulli de Ferran Adria qui avait été désigné meilleur restaurant au monde à quatre reprises consécutives entre 2006 et 2009.

3ème. Fat Duck, du chef anglais Heston Blumenthal, adepte comme Ferran Adria de la cuisine moléculaire, deuxième ces quatres dernières années. L’Espagne classe quatre restaurants dans ce palmarès: outre El Bulli, El Celler de Can Roca est quatrième, Mugaritz cinquième et Arzak neuvième. Les Etats-Unis ont trois tables dans les 10 premières: Alinea 7ème,Daniel 8ème, et Perse 10ème.

La France n’est pas dans les 10 premiers. Le Chateaubriand, dirigé à Paris par Inaki Aizpitarte, fait son apparition à la 11ème position, en hausse de 29 places par rapport au classement 2009. Le restaurant parisien Pierre Gagnaire est 13ème. L’Astrance, table parisienne est 16ème. L’atelier de Joël Robuchon est 29ème. Alain Ducasse au plaza Athénée, 41ème et La Maison Toisgros 44ème font leur réapparition dans ce classement planétaire. Pour notre armement de pêche, c’est aussi une réussite, nous avons 4 tables clientes dans ce classement.

Mais où!

L’ONU l’annonce, largement repris par les médias, il n’y aura plus de poissons en 2050! Nous sommes sur une communication de la peur, relayée par des journalistes qui n’enquêtent plus et contribuent à la propagation de la psychose. Pourtant, les bases du journalisme sont bien sur ces éléments: Qui, Quoi, Où, Comment! Rien, vous n’en saurez pas plus dans vos journaux. Il est certain que dans certaines zones de la planète, à cause de la pêche industrielle, il n’y aura peut être plus de poissons, Chili, Indonésie, mer Baltique, Côte Africaine, mer Austral… Mais faut il encore le savoir et ce ne sont pas les grands groupes industriels qui le diront! Nos zones de pêches, Pointe Bretagne et mer Celtique font l’objet d’une gestion de stock depuis longtemps, nous approuvons les quotas et les appliquons. Nous connaissons parfaitement le cycle biologique des espèces. Nous savons gérer et maîtrisons la ressource. Nous ne craignons pas l’avenir, mais craignons l’irresponsabilité de certaines méthodes. L’ONU ne donne en rien les clefs d’une consommation responsable ni ce qu’il faudrait éviter comme zons géographiques en perdition. Il est grand temps qu’ils agissent pourtant dans ce sens. Aucun émissaire de l’ONU n’est venu rencontrer les pêcheurs Bigoudens ni prendre connaissance de nos gestions. Nous créons un capital et ne relevons que les intérêts! Votre action de consom-acteur, avec nous, est bien dans l’accompagnement d’une pêche responsable. Nous commercialisons ce qui a été pêché en fonction de nos pêches et du cycle des saisons. Du bateau à votre assiette!




La tête dans les nuages |
Crêperie LE PALAIS |
restaurantlafeschotte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saveurs de goût et arômes v...
| L'atelier de Seb et Julie
| resolutionbio